En cas de catastrophe survenant sur son territoire, le maire est en première ligne. Aux côtés de son conseil municipal et assisté des services communaux, il est tenu d’assurer la sécurité de ses administrés, au titre de ses pouvoirs de police. Pour ce faire, le maire s’appuie sur le plan communal de sauvegarde qui identifie et organise les actions qui devront être mises en œuvre par la commune en cas de crise.

Ce Plan Communal de Sauvegarde, PCS, a été approuvé par un arrêté du 20 janvier 2015.

Le PCS est un document consultable en Mairie qui prépare de façon préventive les différents acteurs (élus, agents, pompiers,…) à la gestion des risques qui ont pu être identifiés sur la commune. Il se base essentiellement sur le DDRM (Dossier Départemental des Risques Majeurs) établi par la Préfecture de Haute-Garonne et des moyens disponibles, afin que la commune s’organise pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population.

Quels sont les risques qui concernent la commune de Fontenilles ?

4 grandes catégories de risques ont été identifiées :

Risque météorologique, risque nucléaire, risque sismique et les mouvements de terrain.

  • Les risques météorologiques
  • Le risque nucléaire
  • Le risque sismique
  • Les mouvements de terrain
  • Le risque « pluies inondations » concerne les 4 cours d’eau qui traversent la commune de Fontenilles à savoir l’Aussonnelle, Fonbrennes, Vidaillon et Lascrabères.

    La crue de référence est celle de 1875.

    Un Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI) est en cours d’élaboration avec les services de l’Etat. Il a pour objectif de réduire les risques en fixant les règles relatives à l’occupation des sols et aux prescriptions de sécurité applicables à de nouvelles constructions en zone inondable.

    Les cartes de ces aléas (l’aléa est la probabilité d’apparition d’un phénomène donné sur un territoire donné, dans une période de référence donnée) sont disponibles sur le site de la préfecture : http://www.haute-garonne.gouv.fr.

  • La commune de Fontenilles n’est pas directement soumise aux effets directs d’un accident nucléaire (irradiations), car elle est située à plus de 110 Km de la centrale nucléaire la plus proche (Centrale nucléaire EDF de Golfech). Des retombées radioactives peuvent néanmoins survenir et contenir de l’iode radioactif qui peut se fixer sur la glande thyroïde et augmenter le risque de cancer de cet organe. La prise de comprimés d’iodure de potassium stable protège efficacement la thyroïde par saturation, en empêchant l’iode radioactif de s’y concentrer : la thyroïde est alors préservée.

    La commune est organisée en conséquence pour distribuer les comprimés d’iode.

  • Le risque sismique est évalué comme très faible sur la commune : niveau 1 sur une échelle de 5 niveaux.

    risque sismique

    Pour s’informer :

    Pour le risque sismique, consultez le site Internet : ttp://www.prim.net/

    Sur le site du gouvernement consacré au plan séisme : ww.planseisme.fr

  • Ce risque s’inscrit dans le cadre du Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN) concernant les mouvements différentiels de terrain.

    La commune de Fontenilles est en particulier concernée par le phénomène de retrait-gonflement des sols argileux dans le département de la Haute-Garonne.

    Ce phénomène est lié aux caractéristiques de certaines argiles. Ces dernières sous l’alternance de périodes très contrastées (humidité-sécheresse) subissent des variations de volume (retrait/gonflement). Lors de sécheresse prononcée et/ou durable, la diminution de la teneur en eau des argiles génère un phénomène de retrait (apparition de fissures et une réduction du volume de ces dernières). Lors des premières pluies, la réhydratation des argiles engendre un gonflement Ces variations de volume provoque des tassements localisés, et/ou différentiels préjudiciables aux constructions.

    Dans le cas de constructions nouvelles, nous vous invitons à vous rapprocher du service urbanisme de la commune pour connaitre les prescriptions relatives à ce risque.

X